Notre boutique en ligne utilise des cookies pour offrir une meilleure expérience utilisateur et nous vous recommandons d'accepter leur utilisation pour profiter pleinement de votre navigation.

cancel

Histoire du savon d'Alep

La pureté et la douceur de l’olive conjuguées aux vertus antiseptiques et hydratantes du laurier : le savon d’Alep, or vert des Alépins, est le roi du hammam.

100% végétal, il tire sa noblesse de matières premières naturelles et sa force d’une fabrication artisanale inchangée depuis l’Antiquité.

Chaque saison, de novembre à mars, le rituel séculaire se perpétue. Rien ne remplace la main de l’homme... L’huile d’olive et la soude - issue du sel marin -, ou la cendre, sont cuites au chaudron. Après la cuisson, l’huile de laurier vient enrichir ce précieux mélange qui se cache sous une modeste pâte verte. Coulé à même le sol et découpé en cubes, le savon d’Alep est échafaudé en tour pour une longue période de maturation. Neuf mois de séchage au grand air lui permettent de révéler son aspect définitif : plus foncé et plus dur à l’extérieur, plus vert et moelleux à l’intérieur. D’une douceur incomparable et inégalée, il est utilisé tant pour l’hygiène corporelle que pour la toilette du visage. Au Proche-Orient, on lui confie aussi le lavage du linge délicat et on l’apprécie comme antimite.

La fabrication se déroule de novembre à mars, période pendant laquelle les hommes travaillent au-dessus d’un grand chaudron de 10 000 litres chauffé à 120 degrés, rempli de 5 tonnes d’huile d’olive, 6 tonnes d’eau et 500 kilos de soude, mélange indispensable à la saponification. Une pâte verte, épaisse, se forme au rythme de l’ébullition.

L'empâtage dure une vingtaine d’heures durant lesquelles on remue cette pâte avec une longue pelle. Cette première étape de la saponification permet d’obtenir une émulsion de savon.

Composition du savon Pain d’Alep®

Pur Huile d’Olive : avant la cuisson, seule l’huile d’olive et la soude entrent dans sa composition. Il s’agit d’huile de grignon d’olive, issue d’une pression sur meule de pierre, et non d’une pression mécanique comme en Europe; le grignon reste très riche en huile. La qualité de cette huile détermine la qualité du savon Pain d’Alep®.

Enrichi à l’Huile de Laurier : ajoutée après la cuisson, l’huile de laurier est rare et réputée en Orient pour son pouvoir désinfectant. La proportion d’huile de laurier détermine la qualité du savon Pain d’Alep®. Extraite de la drupe (peau) de la baie du laurier sauce (“laurier Nobilis”), cette huile tient une place prépondérante dans la fabrication du savon en Orient depuis l’Antiquité. Sa forte concentration dans un savon est synonyme de grande qualité. Comme l’huile d’olive, sa production a lieu en novembre, après les récoltes.

L’Eau : elle sera plusieurs fois versée dans le chaudron lors de l'empâtage, du relargage et de la cuisson. Enfin, au moment de la liquidation, une eau pure sera versée dans le chaudron pour laver le savon et soustraire les alcalins en excès (issus de la soude).

Fabrication du pain d'Alep

Le relargage

Il faut laver cette émulsion, puis retirer l’eau et les molécules de sel, de soude et de glycérol en excès qui n’ont pas saponifiés,  par le fond du chaudron. L’enrichissement en huile de laurier est une recette proprement alépine. Elle consiste à ajouter dans le chaudron de l’huile de laurier à la fin de la cuisson. La pâte est mise au repos pendant une douzaine d’heures. Elle durcit légèrement.

Le coulage et le découpage

Pour l'étape du coulage, la pâte doit être coulée à même le sol, à une température hivernale, ni trop chaude ni trop humide, pour glacer le savon en quelques heures. Puis, on procède à la découpe, grâce à un râteau tiré en attelage.

L’estampillage

Chaque savon est frappé à la main, sur sa face supérieure, d’une marque en bois ou en laiton. Cette tradition remonte, selon les archéologues, à l’Antiquité.

Le séchage

Le savon Pain d’Alep® est échafaudé en tours pour une longue période de maturation au grand air. Il sèche durant neuf mois pour révéler son aspect définitif: plus foncé et plus dur à l’extérieur, plus vert et moelleux à   l‘intérieur. Il est très doux et flotte dans l’eau. Les Orientaux l’utilisent pour la toilette corporelle, le cuir chevelu et le visage. Il est aussi apprécié au Proche-Orient comme savon pour le linge délicat et comme antimite pour les laines et les tapis.

Pour en découvrir plus ...


 

Une équipe d'experts

À votre écoute

 

Frais de port gratuits

À partir de 59€

en France métropolitaine

 

Paiement

100% sécurisé

 

Expédition rapide

48 heures